L'église Saint-Pierre-la-Bruyère

églises voisines : Saint Agnan sur Erre ; Saint Hilaire sur Erre ; Saint Jouin de Dancé ; Saint Martin de Berd'huis

(Paroisse Sainte Madeleine au Perche)

Abside romane

- Remaniement de la nef comme l’aménagement (les trois retables, la chaire et les fonts baptismaux) sont du XVIIème

- La chapelle seigneuriale (XVe ou XVIe) est aujourd’hui murée vers le choeur... pour faire la sacristie (voir fenêtre).

- Le beffroi repose sur le sol de la nef par de gros piliers de bois.

- Le panneau de bois sur le mur côté Ouest est le reste du “banc de Charité”

Le bâton de Charité de Saint Pierre a été volé vers 1980.

A remarquer ... les tableaux (XVIIe)

- l’ange Raphaël et Tobie ... “l’ange gardien”

- Le tableau de la Vierge récemment restauré.

Prenons le temps d’en lire le descriptif ci-joint.

A l’initiative de M. Moreau, maire adjoint, et de M.Fortin maire de Saint Pierre la Bruyère, le tableau de la Sainte Vierge a été restauré... et posé le 22 décembre 1994.

Il s’agit d’un tableau du XVIIIe, à cadre de bois qui mériterait sans doute de retrouver sa splendeur originale “à la feuille d’or”.

L’auteur est inconnu. D’après le restaurateur, Etienne LEBRUN de Neuilly sur Eure, il s’agirait d’une copie de Mignard (XVIIe)... mais c’est à prouver... avis aux chercheurs!

Ce tableau représente :

La Vierge Marie, éducatrice...

En ses mains un livre brun, ouvert : “l’Ancien Testament”, l’histoire du Peuple de Dieu.

L’enfant Jésus, assis à sa droite, l’écoute attentivement, ayant sous le bras, le Livre à Ecrire, le “Nouveau Testament”!

Derrière Lui, Joseph profite de la leçon.

A notre droite, un ange écarte le lourd rideau pour que se fasse la lumière.

Un autre ange est dans l’émerveillement.

En haut à notre gauche, la petite fenêtre ouverte sur le sommet d’un pyramide nous fait penser à l’exil en Egypte de la Sainte Famille.

retour au sommaire